Fearless Classic : la vision

Le patrimoine comme source d'inspiration et l'audace pour seul horizon. De la couture à la beauté, Givenchy est synonyme d'élégance irrévérencieuse.

05.04.2018

S'adresser aux catalyseurs de créativité et aux rêveurs obstinés, à ceux qui défient les conventions. Célébrer l'ingéniosité sans limite et le pouvoir de la singularité. Tel est l'esprit Fearless Classic.

L'histoire commence avec Hubert de Givenchy, un homme riche en contrastes. À la fois aristocratique et audacieuse, dans le respect de l'héritage, mais avec le courage d'un esprit pionnier, l'esthétique "fearless classic" de Givenchy est au coeur de la vision globale de la marque aujourd'hui. « J'ai la chance de faire partie d'une Maison qui n'a pas peur d'être un laboratoire. Une Maison qui prend des risques. » déclare Nicolas Degennes, Directeur Artistique Maquillage et Couleurs de la marque.

Ce penchant pour l'expérimentation résonne dans chaque création Givenchy depuis l'origine, comme en témoigne le parfum L'Interdit, spécialement créé pour Audrey Hepburn, et devenu un véritable iconique. Phenomen’eyes est le tout premier mascara à brosse sphérique. La teinte n°16 Noir Révélateur du rouge à lèvres Rouge Interdit Vinyl innove également avec son raisin noir surprenant. Réagissant au pH de chaque peau, il intensifie la couleur naturelle des lèvres et offre un résultat sur-mesure à l'application. Pionnière également la couleur fascinante de la gamme Le Soin Noir, qui utilise les pouvoirs régénérants de l'algue noire et met en exergue la force d'innovation de Givenchy.

De la mode aux parfums en passant par les cosmétiques, les produits Givenchy sont de véritables complices de transformation, qui encouragent les hommes et les femmes à exprimer librement leur style et leur personnalité. Hautement artistique, chaque pièce se révèle et prend vie une fois portée.

D'hier à aujourd'hui, le Maison Givenchy insuffle avec ferveur sa vision Fearless Classic. Elle continue de prouver que lorsque la créativité dépasse les limites et que la sophistication reste le mot d'ordre, on atteint le sublime.